Qui sommes-nous ?

Vivre dans un monastère au 21ème siècle ? Et y vivre en famille ? Eh bien, nous sommes six familles à avoir décidé de se lancer dans cette expérience commune. Tout a commencé par des questions existentielles que nous nous posions. Par exemple, comment pouvoir exercer un métier exigent et en même temps s’engager socialement, tout ceci sans que la famille n’en souffre voire qu’elle n’éclate ?

Vers qui puis-je me tourner lorsque les deux parents travaillent et que les grands-parents sont trop éloignés pour pouvoir s’occuper de mes enfants quand ils sont malades ? Comment vivre la foi chrétienne de manière authentique et pratique au quotidien d’aujourd’hui ? Serait-il possible, que la pratique du renoncement et du partage avec autrui engendrent des effets positifs dans nos vies, même si c’est tout à l’encontre de la logique contemporaine ? C’est en cherchant des réponses à ces questions et à bien d’autres que nous avons (re-)découvert la tradition séculaire des anciens ordres monastiques, réunissant spiritualité, travail et vie en communauté dans un seul et même rythme.

Inspirés par cette idée, nous avons voulu tenter l’expérience à notre manière. C’est ainsi que nous avons réalisé un « monastère contemporain » au centre du village de Steffisburg en 2012. Depuis lors, nous vivons côte à côte dans six appartements réparties sur trois bâtiments qui sont à deux pas les uns des autres.

En partageant nos espaces, terrains, voitures et autres ressources de toutes sortes, nous y avons découvert un énorme potentiel !Il est intéressant de noter que ceci est vrai également sur le plan personnel. Comme le dit le proverbe : Une joie partagée est une double joie, un chagrin partagé est un demi-chagrin.
Notre mode de vie ainsi que de nombreux projets similaires lancés par des chrétiens dans le monde entier, font parties des nouvelles façons d’être Église et sont souvent regroupés sous le terme de «Nouveau Monachisme ».Certains les considèrent aussi faire partie du mouvement « Fresh Expressions of Church », plus connu en pays francophones sous l’appellation d’«Église émergente ».

Nous avons établi un partenariat de formation avec l’Institut théologique IGW International. Ainsi, des étudiants viennent régulièrement visiter notre monastère contemporain. Nous faisons partie du réseau international de prière 24-7 et nous trouvons leur concept de « Boiler Room » particulièrement inspirant.

Soit dit en passant, le nom allemand « Kloster Alte Gärtnerei » n’a pas été attribué par hasard. Sur le site où nous vivons aujourd’hui se tenait autrefois une grande pépinière (« Gärtnerei » en allemand) et bien auparavant encore tout le terrain ainsi que le manoir qui s’y trouve avaient appartenu à l’abbaye d’Interlaken.